Loi travail : la mobilisation va se poursuivre les 26 mai et 14 juin. Rappel de la loi en 7 pts

Mis en avant


Rappels fondamentaux sur la loi El KHOMRY.

 

1) Votre patron pourra faire approuver un accord par référendum en contournant les délégués syndicaux. Bel outil pour le chantage à l’emploi.

 

2) Des accords augmentant votre temps de travail peuvent être signés alors même que votre entreprise n’a aucunes difficultés économiques

 

3) La modulation de votre temps de travail, vous en rêviez ? La loi travail l’a fait. Entre autres conséquences : adieu la rémunération des heures sup’ !

 

4) N’essayez plus de programmer des sorties, votre employeur peut vous appeler à tout moment lorsque vous êtes d’astreinte ou à temps partiel.

 

5) Votre patron pourra vous prévenir trois jours avant la date de vos congés que ceux-ci sont reportés. Vive les assurances annulation !

 

6) Les juges ne pourront plus vérifier si l’entreprise qui vous licencie pour motif économique connaît de réelles difficultés…

 

7) Au diable la loi ou les accords de branche, ce sera l’accord d’entreprise qui dictera sa loi. Chaque entreprise aura ses propres règles…

 

Publicités

Les augmentations à la tête du client, c’est fini →Arrêt cour de cassation

Mis en avant


Source le figaro comme quoi ?

Un arrêt de la Cour de cassation va obliger les DRH à se pencher sur les critères qui les conduisent à octroyer des augmentations individuelles. Ces critères devront être basés sur des critères…

Safran: les salariés mobilisés pour les salaires à Paris et Toulouse.Source Le figaro

Mis en avant


Ils étaient aussi près de 300 à « Toulouse » (500 selon FO), certains venus de Bordeaux ou Pau, à plaider pour « une hausse décente des salaires » devant le siège de la sous-filiale Microturbo (appartenant à Turbomeca), a constaté l’AFP.

A Paris, certains manifestants ont estimé qu’une telle mobilisation, à l’appel de l’ensemble des syndicats, était « historique ».