Loi travail : la mobilisation va se poursuivre les 26 mai et 14 juin. Rappel de la loi en 7 pts

Mis en avant


Rappels fondamentaux sur la loi El KHOMRY.

 

1) Votre patron pourra faire approuver un accord par référendum en contournant les délégués syndicaux. Bel outil pour le chantage à l’emploi.

 

2) Des accords augmentant votre temps de travail peuvent être signés alors même que votre entreprise n’a aucunes difficultés économiques

 

3) La modulation de votre temps de travail, vous en rêviez ? La loi travail l’a fait. Entre autres conséquences : adieu la rémunération des heures sup’ !

 

4) N’essayez plus de programmer des sorties, votre employeur peut vous appeler à tout moment lorsque vous êtes d’astreinte ou à temps partiel.

 

5) Votre patron pourra vous prévenir trois jours avant la date de vos congés que ceux-ci sont reportés. Vive les assurances annulation !

 

6) Les juges ne pourront plus vérifier si l’entreprise qui vous licencie pour motif économique connaît de réelles difficultés…

 

7) Au diable la loi ou les accords de branche, ce sera l’accord d’entreprise qui dictera sa loi. Chaque entreprise aura ses propres règles…

 

Dialogue social Les propositions du patronat inacceptables

Mis en avant


Celui-ci persiste dans sa volonté d’imposer la fusion des instances représentatives du personnel (DP, CE, CHSCT) en un Conseil d’entreprise.

 

Loi stage : la CGT se félicite des avancées votées par les sénateurs


Extrait Source Ressources solidaires Les sénateurs ont fait le choix d’augmenter le niveau de la gratification minimale de 436 à 523 euros par mois et d’abaisser le seuil à partir duquel la gratification devient obligatoire de 2 à 1 mois.

 

Suivez Les étapes et le contenu de la réforme formation professionnelle du 05 mars 2014


Le Parlement vient d’adopter définitivement, par un vote du Sénat, la réforme de la formation professionnelle. Ce nouveau texte instaure un compte personnel de formation (CPF)  alimenté jusqu’à 150 heures (en huit ans) contre 120 heures pour le DIF.(20h/an sur 6 ans).

A l’issue de plusieurs mois de débats et de longs échanges dans les deux hémicycles, le Parlement a définitivement adopté jeudi 27 février, la réforme de la formation professionnelle. Ce nouveau texte, déjà voté la veille à l’Assemblée nationale transpose l’essentiel d’un accord conclu en janvier dernier entre les partenaires sociaux (Medef, l’UPA et la CFDT, la CFTC, la CFE-CGC et FO).  La CGPME, syndicat patronal des PME, et la CGT, syndicat de salariés ont, quant à eux, refusé, de le signer.

Les propositions de la CGT →http://www.cgt.fr/Les-propositions-de-la-CGT,40686.html

Afin que tous le monde puissent débattre  dans leurs instances ci dessous.

Sur http://www.loi-formation.fr

 Les étapes et le contenu de la réforme pour la formation professionnelle

 

Actualités

Dif -loi Formation 2014 -CPF remplace le DIF janvier 2015.

Accord de sécurisation de l’emploi, un dynamitage du droit du travail →Décryptage simple

Galerie


Dans le projet d’accord sur la sécurisation de l’emploi trouvé vendredi, le patronat a fait carton plein sur la flexibilité et obtenu un maximum de dérogations au Code du travail. Décryptage.Lire ici →ce qui va changer réellement.