Le mal du XXIème siècle(par RH info)

Mis en avant


Taylorisme et vision financière de l’entreprise :

Le mauvais cocktail des réorganisations et du management par les process

 

  • L’entreprise n’a pas confiance en toi ».
  • « Oublies ce que tu as fait auparavant, l’entreprise n’en a pas besoin ».

 

Ci dessous Article complet

Le mauvais cocktail des réorganisations et du management par les process

Publicités

Loi travail : la mobilisation va se poursuivre les 26 mai et 14 juin. Rappel de la loi en 7 pts

Mis en avant


Rappels fondamentaux sur la loi El KHOMRY.

 

1) Votre patron pourra faire approuver un accord par référendum en contournant les délégués syndicaux. Bel outil pour le chantage à l’emploi.

 

2) Des accords augmentant votre temps de travail peuvent être signés alors même que votre entreprise n’a aucunes difficultés économiques

 

3) La modulation de votre temps de travail, vous en rêviez ? La loi travail l’a fait. Entre autres conséquences : adieu la rémunération des heures sup’ !

 

4) N’essayez plus de programmer des sorties, votre employeur peut vous appeler à tout moment lorsque vous êtes d’astreinte ou à temps partiel.

 

5) Votre patron pourra vous prévenir trois jours avant la date de vos congés que ceux-ci sont reportés. Vive les assurances annulation !

 

6) Les juges ne pourront plus vérifier si l’entreprise qui vous licencie pour motif économique connaît de réelles difficultés…

 

7) Au diable la loi ou les accords de branche, ce sera l’accord d’entreprise qui dictera sa loi. Chaque entreprise aura ses propres règles…

 

Assemblée génerale Safran 19/05/2016- Voir à partir de la page 48 à 54 Rémunération+actions gratuites + retraite

Mis en avant


Ci dessous Cliquez sur lien source (www.safran-group.com/fr/finance/assemblee-generale)

http://www.safran-group.com/fr/file/download/ag-2016-final-version_projetee-internet.pdf

Source primaire des effets ci dessous

Une image négative de l’entreprise

L’image de l’entreprise semble s’être détériorée au cours des trente dernières années. L’entreprise a perdu un visage humain au profit des visages anonymes du monde de la finance, d’obscures actionnaires et de fonds de pensions.

La remise en cause des valeurs sur lesquelles se fonde le travail

Les salariés français tiennent en haute estime le travail bien fait et au sentiment de fierté qui en découle. Cette valeur qui fonde culturellement la notion de travail se voit de plus en plus contrariée par les nouvelles demandes économiques.

Certains l’on comprit, les autre en paieront le prix fort, et cela, au détriment de leur  personnel.