Safran: les salariés mobilisés pour les salaires à Paris et Toulouse.Source Le figaro


Ils étaient aussi près de 300 à « Toulouse » (500 selon FO), certains venus de Bordeaux ou Pau, à plaider pour « une hausse décente des salaires » devant le siège de la sous-filiale Microturbo (appartenant à Turbomeca), a constaté l’AFP.

A Paris, certains manifestants ont estimé qu’une telle mobilisation, à l’appel de l’ensemble des syndicats, était « historique ».

Publicités