Loi travail : la mobilisation va se poursuivre les 26 mai et 14 juin. Rappel de la loi en 7 pts

Mis en avant


Rappels fondamentaux sur la loi El KHOMRY.

 

1) Votre patron pourra faire approuver un accord par référendum en contournant les délégués syndicaux. Bel outil pour le chantage à l’emploi.

 

2) Des accords augmentant votre temps de travail peuvent être signés alors même que votre entreprise n’a aucunes difficultés économiques

 

3) La modulation de votre temps de travail, vous en rêviez ? La loi travail l’a fait. Entre autres conséquences : adieu la rémunération des heures sup’ !

 

4) N’essayez plus de programmer des sorties, votre employeur peut vous appeler à tout moment lorsque vous êtes d’astreinte ou à temps partiel.

 

5) Votre patron pourra vous prévenir trois jours avant la date de vos congés que ceux-ci sont reportés. Vive les assurances annulation !

 

6) Les juges ne pourront plus vérifier si l’entreprise qui vous licencie pour motif économique connaît de réelles difficultés…

 

7) Au diable la loi ou les accords de branche, ce sera l’accord d’entreprise qui dictera sa loi. Chaque entreprise aura ses propres règles…

 

Assemblée génerale Safran 19/05/2016- Voir à partir de la page 48 à 54 Rémunération+actions gratuites + retraite

Mis en avant


Ci dessous Cliquez sur lien source (www.safran-group.com/fr/finance/assemblee-generale)

http://www.safran-group.com/fr/file/download/ag-2016-final-version_projetee-internet.pdf

Source primaire des effets ci dessous

Une image négative de l’entreprise

L’image de l’entreprise semble s’être détériorée au cours des trente dernières années. L’entreprise a perdu un visage humain au profit des visages anonymes du monde de la finance, d’obscures actionnaires et de fonds de pensions.

La remise en cause des valeurs sur lesquelles se fonde le travail

Les salariés français tiennent en haute estime le travail bien fait et au sentiment de fierté qui en découle. Cette valeur qui fonde culturellement la notion de travail se voit de plus en plus contrariée par les nouvelles demandes économiques.

Certains l’on comprit, les autre en paieront le prix fort, et cela, au détriment de leur  personnel.

 

Egalité salariale : le diplôme ne fait pas tout…Arrêt Cass. Soc. Micro turbo N°12-20069 + N°13-10274

Mis en avant


Sources :

  • Arrêt de la Cour de Cassation, chambre sociale, du 13 novembre 2014, n° 12-20069 et 13-10274

Un salarié voit d’un mauvais œil l’embauche d’un nouveau collègue qui occupera les mêmes fonctions que lui, au sein du même service, mais qui, tout en bénéficiant d’une ancienneté moindre, percevra une rémunération supérieure à la sienne de l’ordre de 20 %…

Ici→Principe de l’égalité de traitement à travail égal salaire égal

Les augmentations à la tête du client, c’est fini →Arrêt cour de cassation

Mis en avant


Source le figaro comme quoi ?

Un arrêt de la Cour de cassation va obliger les DRH à se pencher sur les critères qui les conduisent à octroyer des augmentations individuelles. Ces critères devront être basés sur des critères…

Safran : +424% en cinq ans, plus forte hausse du CAC 40 :Source Le revenu 2014 Site de conseil en Bourse et Placements. :) Moins de 2% en enveloppe AG +AI pour les salariés.

Mis en avant


Un avenir serein. Safran a enregistré en 2013 un chiffre d’affaires en hausse de 8,4% à 14,69 milliards d’euros. Le résultat opérationnel a progressé plus vite, de 26% à 1,75 milliard. Selon Ross McInnes, directeur général délégué aux finances, «nous avons pu dégager un cash flow de 712 millions d’euros, en hausse de 26,2%  en un an». Le dividende, détaché le 29 mai 2014, a augmenté de 16% à 1,12 euro par action. Il progresse de 80% en deux ans. La capitalisation boursière a été multipliée par plus de trois depuis janvier 2010. Ici→source de l’article

Bilan de la manifestation du 26 mars pour les NAO 2015

Mis en avant


Voir ici Source  ICI→ Résumé de la journée sur le Site CGT TURBOMECA BUCHELAY

Ce jeudi plus de 1500 salariés se sont mobilisés devant le siège Safran.

Au rassemblement à Toulouse « chez Microturbo » :     Plus de 500 salariés

Grève à Turboméca Buchelay: en attente du nombre.

Grève à Turboméca Bordes :  800 salariés

Grève à Turboméca Tarnos :  550 salariés

Grève à MBD Bidos :  500 salariés

Grève à Sagem Montluçon :  350 salariés

Grève à Sagem Dijon : 50 salariés

Grève à Labinal Villemur :  300 salariés

Safran: les salariés mobilisés pour les salaires à Paris et Toulouse.Source Le figaro

Mis en avant


Ils étaient aussi près de 300 à « Toulouse » (500 selon FO), certains venus de Bordeaux ou Pau, à plaider pour « une hausse décente des salaires » devant le siège de la sous-filiale Microturbo (appartenant à Turbomeca), a constaté l’AFP.

A Paris, certains manifestants ont estimé qu’une telle mobilisation, à l’appel de l’ensemble des syndicats, était « historique ».

COMMUNIQUE DE PRESSE Microturbo journée d’action groupe Safran

Mis en avant


inter

Nous vous informons que Jeudi 26 mars, un grand rassemblement des entreprises Sud-Ouest du groupe SAFRAN aura lieu devant les grilles de la société Microturbo, chemin du pont de rupé 31200 TOULOUSE.

ICI  →Communiqué de presse jeudi 26 mars 2015 version Word

  

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Nous, salariés du groupe Safran, exprimons notre incompréhension et notre mécontentement sur la politique salariale proposée par la direction. Elle ne permet pas de reconnaître la contribution que nous apportons quotidiennement à la réussite de notre entreprise.

Nous considérons profondément injuste la politique du « deux poids deux mesures » faite entre la rémunération des hauts dirigeants et la nôtre.

Nous exigeons une politique salariale qui réponde : à l’engagement dont chacun d’entre nous fait preuve, à notre savoir-faire et aux efforts constants pour développer le groupe SAFRAN.

C’est la raison pour laquelle il a été décidé une nouvelle grande mobilisation dans tout le groupe le jeudi 26 mars avec deux points de rassemblement : un à Paris devant le siège et un à Toulouse devant la société Microturbo pour les sites du grand Sud-ouest (Aircelle, Herakles, Labinal, Technofan, Turboméca, Messier-Dowty, Safran Engeniering Services).

Nous espérons que les revendications des salariés seront entendues et que cette nouvelle journée de mobilisation ouvrira de nouvelles perspectives pour la négociation salariale 2015.

 

Nous comptons sur votre présence pour la couverture médiatique de cet évènement, entre 12h et 12h30.

 

 

COMPTE SAFRAN 2014 RECORD HISTORIQUE ! Déclaration des syndicats CGT du groupe SAFRAN

Image


Version PDF

Déclaration-de CGT-du-groupe-SAFRAN

La publication des comptes du groupe SAFRAN fait apparaitre une progression du chiffre
d’affaire de 7% avec 15,355 milliards d’euros et un résultat net de 1,248 milliards d’euros, en
hausse de 5%. Ces excellents résultats dépassent le niveau d’avant la crise de 2008, en
cohérence avec les groupes du CAC 40.

Alors que l’on veut nous convaincre des plans d’austérité en France et en Europe, les profits
records montrent que l’argent, il y en a !

La CGT appelle les salariés à se mobiliser et se rassembler pour une politique salariale qui reconnaisse le travail et favorise de bonnes évolutions de carrières.

Coordination CGT Safran

Montreuil le 25 février 2015

SAFRAN propulsé en tête du CAC 40 →L’argent pour les salaires il y en a !!!

Mis en avant


Les commandes reçues en 2014 s’élèvent à 23 milliards d’euros, et le carnet de commandes atteint désormais 64 milliards d’euros, soit un niveau record.

Les salariés variante à forte valeur ajoutée pour ces commandes ??? cela n’est pas évoqué dans l’article.

 

Dialogue social Les propositions du patronat inacceptables

Mis en avant


Celui-ci persiste dans sa volonté d’imposer la fusion des instances représentatives du personnel (DP, CE, CHSCT) en un Conseil d’entreprise.

 

PME sauve qui peut -France5

Mis en avant


Que peut la puissance publique pour venir en aide aux PME ? Le discours politique promet beaucoup pour ces petites et moyennes entreprises, mais sur le terrain, la réalité est particulièrement nuancée. En effet, la situation est différente pour chaque établissement, selon la taille et le potentiel à court terme de l’entreprise, son secteur d’activité, ou encore le territoire sur lequel elle se trouve.

 

 

 

 

Droit à la déconnexion pour les salariés :

Mis en avant


 En moyenne, avec le fractionnement du travail dû aux Tic, un cadre est interrompu toutes les quatre minutes. Une récente étude du Credoc dévoile que 39% des actifs utilisent les nouvelles technologies (ordinateur, Internet, etc.) pour des raisons professionnelles, en dehors de leurs horaires et lieux de travail habituels, proportion qui atteint 77% pour les cadres. L’usage actuel des Tic modifie en profondeur la durée réelle du temps de travail et peut constituer une nouvelle forme de forfait-jour qui ne dit pas son nom.

Qui n’a jamais lu, envoyé un courriel ou travaillé sur un dossier en dehors de son temps et de son lieu de travail ? Dans certains secteurs, il s’agit même d’une obligation de connexion, avec des cadres tenus d’être joignables et réactifs vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Quel impact sur la vie sociale, culturelle, familiale et personnelle et sur le bien-être des salariés ?

Il ne s’agit pas, bien sûr, de limiter l’utilisation des nouvelles technologies qui peuvent considérablement faciliter le travail et sont un levier d’autonomie, mais d’en encadrer les usages afin de préserver la santé des salariés.

La CGT lance une campagne en faveur d’un droit à la déconnexion, notamment pour les emplois dont les horaires sont particulièrement flexibles et plus nombreuses que le régime du temps de travail classique. Cette proposition a figuré dans un rapport d’information parlementaire rem

En Allemagne, vers une loi anti-stress

Cette réflexion sur le droit à la déconnexion n’est pas propre à la France. En Allemagne, des discussions existent autour d’une future loi ant-stress. L’une des mesures consisterait à restreindre voire interdire les contacts entre employés et employeurs en dehors des heures légales de travail, notamment pour empêcher l’apparition du « burnout » (syndrome d’épuisement professionnel).

 

Voir → UGICT CGT sur le droit à la déconnexion…